DE SAINT PHALLE Niki

 

Figure absolue de la femme artiste, Niki de Saint Phalle a marqué le XXème siècle par son œuvre et sa personnalité. Catherine-Marie-Agnes Fal de Saint Phalle, de son vrai nom, est née en 1930 en France, à Neuilly-sur-Seine, et décéda 72 ans plus tard, en 2002 sur la côte californienne.

 

C'est lors d'un sombre épisode de sa vie que Niki de Saint Phalle découvre la peinture. Après une carrière dans le mannequina, elle souffre dès l'âge de 22 ans d'une dépression. L'art thérapie va se révéler salutaire pour la jeune femme et lui permettre de dissiper son mal. Il n'est pas étonnant alors que l'artiste en devenir trouve très vite échos auprès de l'art brut, initier par Jean Dubuffet ou de l'art outsider. Autodidacte, Niki de Saint Phalle commence à peindre dans les années 1952, marquant ainsi les premiers pas d'une artiste « touche à touche ».

 

Sculptures, architectures et performances vont se multiplier. Niki de Saint Phalle déploie un large spectre artistique et alterne les médiums. Autour d'elle, de nombreuses personnalités cultivent son appétence pour l'art au quotidien. Elle va se revendiquer du mouvement des nouveaux réalistes et sera entourée notamment de Gérad Deschamp, Christo, Yves Klein ou encore Miro. Des amis artistes, mais aussi un mari. Niki de Saint Phalle va épouser le peintre et sculpteur Jean Tinguely, avec qui elle réalisera notamment la fontaine de Stravinsky commanditée par l'Etat, située à deux pas du musée Pompidou. 

Lettre d'amour à mon amour

Lettre d'amour à mon amour

Sérigraphie originale, signée au crayon, numérotée 26/100 ; dimension 60x40 cm