ARMLEDER John M.

 

L'artiste suisse John M. Armleder naît le 24 juin 1948 à Genève. Il étudie à l'école des Beaux-Arts de Genève de 1966 à 1967. En 1968, il passe sept mois en prison pour avoir refusé d'effectuer son service militaire.

 

Pendant les années soixante-dix, John M. Armleder propose des performances, des vidéos. Ses performances sont marquées par l'influence du groupe Fluxus ainsi que par un esprit néo-dadaïste, distancié et ludique. Elles influenceront sa pratique qui joue de l’intégration et de la perturbation des lieux.

 

Au début des années 80, Armleder s’inscrit dans le mouvement de la post-modernité et revendique un engagement politique et social. Il utilise l’objet comme ready-made qu’il juxtapose avec les toiles abstraites. Il entreprend des peintures d’ameublement : des tabourets, des tables, des canapés voisinent avec des toiles géométriques, souvent monochromes.

 

Assimilé à la tendance néo-géo, Armleder élabore un vocabulaire personnel en mêlant l’abstraction au réemploi de meubles, réalisant des pièces entre sculpture et peinture, les furniture-sculpture. Les références et les emprunts à l’histoire de l’art sont clairement avoués.

 

 

Tom CROWN

Tom CROWN

Lambdaprint numérotée 58/125; dimension encadrée 52.5x72.5cm