FRIEDLAENDER Johnny 

 

Johnny Friedlaender naît le 21 juin 1912 à Pless, en Haute-Silésie. À partir de 1928 il étudie la peinture à l'Académie des Beaux-Arts de Breslau et réalise ses premières gravures. De 1930 à 1934 il vit à Dresde, faisant en 1932 un séjour de trois mois à Paris. En 1935 il fuit le nazisme et se réfugie en Tchécoslovaquie où il présente sa première exposition personnelle de gravures. Voyageant à travers l'Autriche, la Suisse, les Pays-Bas, la Belgique et la France, il s'établit en 1937 à Paris. André Lhote le soutient dans La Nouvelle Revue Française.

 

En 1938, Friedlaender est illustrateur à l'hebdomadaire Marianne. De 1939 à 1943, comme Hans Reichel, Max Ernst, Hans Bellmer ou Ferdinand Springer, il connaît plusieurs camps d'internement d'étrangers, travaille avec la Résistance dans le sud de la France et échappe aux camps hitlériens. De retour à Paris en 1945,

 

En 1949 il ouvre un atelier de gravure, L'Ermitage, que fréquenteront notamment Maria Elena Vieira da Silva, Zoran Mušič, Zao Wou-Ki, Nicolas de Staël. La même année il exécute des eaux-fortes pour La Saison des Amours de Paul Éluard. À partir de 1951 il réalise des expositions dans de nombreux musées en Europe et aux États-Unis, en Amérique du Sud. 

Les oiseaux

Les oiseaux

Lithographie ; dimension 31x24 cm

Composition I

Composition I

Gravure signée et numérotée 1/95 ; dimension 63x91 cm

Composition II

Composition II

Gravure signée et numérotée 94/95 ; dimension 66x50 cm